GameAH

Nouvelles, Revues, Article, Guide Jeux Vidéo Et Plus

ATLAS Guide Basique du Flibustier

On partage aujourd’hui un guide basique du Flibustier d’ATLAS, qui vous aidera mieux comprendre le jeu et améliorer votre expérience.

Zone d’apparition.

Une fois votre personnage créé sur le serveur et modifié éventuellement son aspect (tatouages, cheveux etc…) vous devez choisir sa zone d’apparition.
Vous pouvez apparaître dans une zone sans loi par exemple (lawless) où il est impossible de revendiquer une zone (en tout cas sur le pvp d’après ce que j’ai essayé) ou bien sur Freeport ou peut-être encore une autre zone (je n’ai pas essayé).

Sur la carte globale du jeu, sachez que les zones au milieu sont les zones les plus chaudes (tropicales) et les zones les plus éloignées au nord et au sud les plus froides.

Sur une zone autre que Freeport, vous devez faire vos constructions (il est possible que pour construire vous deviez revendiquer une zone avec la touche F1, voir chapitre plus loin) un peu comme vous le faites sur un autre jeu de survie. Vous apparaissez près de la plage.

Freeport est une zone propice aux débutants. C’est-à-dire que les ressources que vous y récupérez sont un peu augmentés comparé aux autres zones et vous remarquerez qu’il y a un petit port et village avec des NPC (personnages contrôlés par l’ordinateur).
Vous pouvez dialoguer avec certains pour obtenir certains objet mais celui qui va nous intéresser en particulier c’est l’armateur qui se situe tout proche du port et qui peut mettre à votre disposition un bateau moyennant des ressources nécessaires que vous devez lui fournir!

A noter que cette zone a quelques particularités…

  • vous ne pouvez pas dépasser le niveau 8.
    (donc le but est évidemment de ne pas y rester longtemps)
  • le PvP est désactivé même dans ce type de serveurs.
  • les constructions s’y décomposent très vite!!!
    La raison est que c’est un lieu prévu pour être très fréquenté et donc on ne peut pas y laisser les constructions de joueurs fleurir indéfiniment.
    (ne laissez pas votre bateau fièrement acheté trop longtemps sans surveillance ou sans le réparer car vous risqueriez d’être déçu!)
  • lorsque vous mourrez, vous perdez tout votre inventaire! c’est-à-dire qu’il est impossible de récupérer les ressources ou outils perdus sur votre corps!
    (donc créez dès que possible un coffre pour y ranger vos ressources au fur et à mesure et éventuellement un lit pour y réappaître si vous trépassez!)
  • ne vous attaquez pas aux créatures dangereuses qui répondront à vos attaques pour la raison précédente (évitez les éléphants, cochons sauvages etc…).
Les compétences.

Dans atlas vous devez débloquer des compétences au fur et à mesure que vous passez des niveaux et aussi vous attribuer des points supplémentaires dans divers domaines dans votre inventaire en cliquant sur vos attributs. (points de vie maximum, résistance etc…)

Vous passez les niveaux en gagnant de l’expérience. Pour cela vous devez effectuer diverses actions. (construire, combattre, ramasser des ressources…)

Lorsque je parlerai de touches dans le jeu au clavier il s’agira des touches par défaut.
Vous pouvez néanmoins les modifier dans les menus du jeu…

Appuyez sur « i » quand vous passez un niveau. A côté de votre inventaire, vous voyez compétences. Cliquez dessus et vous voyez un arbre avec plusieurs icônes en haut de la page.
Le premier est celui de la survie.
En-dessous, vous devez double-cliquer sur les images de l’arbre (dans l’ordre de haut en bas en suivant les flèches les reliant) afin de les débloquer.
La première image représente les « basiques ». En la débloquant cela vous donne accès aux premiers outils qui sont la pioche, la hache, la lance… etc
Il faudra ensuite débloquer rapidement celui en-dessous sur la gauche représentant les « constructions ». Vous voyez inscrit dessus que cela débloque l’icône constructions.
Une fois que vous l’avez débloqué, vous verrez apparaître en haut de la page l’icône constructions à côté de celui de survie. Voilà, vous avez débloqué un nouvel arbre des compétences.
Cliquez sur cet icône et vous verrez apparaître le nouvel arbre… Qui débloquera également de nouveaux icônes au-dessus et ainsi de suite!

La survie.
Lorsque vous apparaissez sur la carte, vous êtes à nu et vous devez faire le nécessaire pour vous équiper rapidement afin de rester en bonne santé mais aussi vous protéger des animaux environnants hostiles.

Il y a plusieurs types d’animaux agressifs (qui vous attaquent même si vous ne les attaquez pas).
Lions, Tigres, Loups, Cobras, Crotales, Raie manta etc…
D’autres qui peuvent répondre à vos attaques: Girafes, Éléphants, Cochons Sauvages, Ours, Taureaux…

Donc, faites attention à ce que vous faites.

Tout d’abord il faut collecter quelques ressources afin de construire les outils de base.
Pour cela ramassez des fibres dans les herbes, buissons.
Vous pouvez aussi ramasser des pierres au sol.
En dehors de cela il vous faudra du bois et branchages pour vous fabriquer une pioche, votre premier outil. Pour en ramasser, donnez des coups de poings dans les arbres avec clic gauche ou clic droit avec la souris. Les coups de poings dans les arbres vous blessent peu à peu donc faites attention au niveau de votre vie représenté par un cœur en bas à droite de l’écran.

Après avoir débloqué les constructions basiques dans les compétences (premier chapitre) et ayant les ressources nécessaires vous pouvez construire votre première pioche en allant sur le schéma avec la souris et appuyant sur « e ».
(pour voir les schémas de constructions débloqués dans votre inventaire, cliquez sur l’icône représenté par un livre dans celui-ci)

Equipez votre pioche dans les raccourcis au bas de l’écran correspondants aux touches.
Pour cela ouvrez votre inventaire avec « i » et glissez-déposez avec votre souris et clic-gauche votre pioche récemment créé dans un des raccourcis représentés par des cases qui correspondent aux raccourcis de vos touches de 1 à 9-0 du haut de votre clavier. (faites gaffe à réattribuer vos touches si vous n’arrivez pas à avoir l’objet en main ou passez le clavier en qwerty au cas où)

Il est important de savoir que lorsque vous aurez quelques mini-jeux à l’écran qui demandent à utiliser le clavier (pour la pêche par exemple) le jeu vous demandera d’appuyer sur certaines touches comme Q ou W. Si vous avez le clavier configuré en qwerty mais qu’il s’agit en fait d’un azerty ces touches seront inversés avec d’autres. Donc, pensez-y!

Une fois que vous arrivez à équiper/déséquiper votre pioche en appuyant sur la touche du raccourci clavier vous y êtes!

Notez que pour ramasser des fibres avec les mains ou baies vous devez être déséquipé de tout ustensile ou bien avoir une torche équipée seulement par exemple.

Une fois la pioche équipée, vous pouvez récolter du bois plus facilement sur les arbres sans vous blesser!
Utilisez aussi la pioche sur des rochers pour récolter non seulement de la pierre mais aussi du silex!
Vous en aurez besoin pour fabriquer une hache.

Lorsque vous utilisez la hache sur un arbre, vous récolter + de bois que de branchages.
Avec le même outil vous récoltez + de peaux, fourrure ou écailles sur un animal que de viande.
Avec la pioche, vous récoltez + de branchages sur les arbres que de bois et + de viande sur les animaux que de peau ou autres.

Dès que vous avez les ressources nécessaires, fabriquez une lance voire plusieurs pour vous protéger des animaux qui vous attaquent ou bien afin d’en attaquer.
Avec la lance le clic gauche permet de charger et la lancer et le droit mettre de simple coups avec.
(l’inverse d’un autre jeu comme ark… pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué! ^^)
A noter que le bouclier peut vous rendre des services aussi, à fabriquer dans un atelier plus tard (Smithy en anglais).

Une fois que vous avez une lance ou plusieurs, vous devez vous équiper d’une tenue basique (également) pour vous protéger au plus vite de la chaleur ou bien du froid selon la zone ou où vous trouvez. Fabriquez-en une avec les ressources collectées, c’est important car la première tenue protège aussi bien du froid que du chaud même si ses caractéristiques sont faibles.

Une torche ne sera pas de trop également la nuit et si vous avez froid bien qu’un feu de camp soit plus efficace.

Le chaud et le froid sont représentés par des icônes d’état qui apparaissent selon votre condition physique et vos besoins. Ils sont représentés près de votre barre de vie et autres caractéristiques en bas à droite de l’écran. Pour voir à quoi correspondent vos icônes d’état appuyez sur la touche « h » et vous aurez une description sur les icônes correspondants.
(la touche « H » a d’autres utilités comme observer la revendication de territoire de l’environnement)

Même si la lance est un bon outil d’attaque (notamment excellent pour pêcher du poisson sous l’eau), débloquez dans les compétences et fabriquez dès que possible un arc et des flèches.
Ce sera beaucoup plus utile contre les créatures plus dangereuses. (les lions ou loups qui vous foncent dessus ou encore les serpents et leur venin qui peut vous étourdir!)

Il est important de savoir que vous pouvez agripper les corps des créatures tuées (avec « e ») et les déplacer dans un lieu plus propice pour les dépecer avec vos outils. (viande, peau…)
C’est particulièrement utile pour les poissons par exemple.

Pour faire cuire la viande récoltée (poisson ou animal terrestre), faites un feu de camp et mettez-y dedans du bois ou branchages avec la viande. Allumez et attendez que ça cuise…
La viande cuite périme moins vite que la viande crue et au moins est parfaitement comestible.

Pour la nourriture dans atlas, il faut savoir plusieurs détails…
Il y en a plusieurs et vous apportent des vitamines différentes.
Les baies et fruits vous remontent en vitamine C de couleur orange.
Les légumes, en vitamine A de couleur jaune.
La viande d’animaux terrestres en vitamine B de couleur rose.
Et enfin le lait et la viande de poisson en vitamine D bleu.

Ces vitamines sont représentées sur le schéma avec les quatre barres aux couleurs correspondantes au-dessus des informations de survie en bas à droite de l’écran.
(il s’agit du schéma qui se trouve au-dessus de l’autre schéma XP)

Vous ne devez pas trop manger d’un seul type de nourriture sous peine de perdre de la vie car vous serez malade à cause de ça! Et oui…
D’ailleurs si vous maintenez les quatre vitamines à des niveaux assez égaux, vous aurez un bonus d’attaques ainsi que dans d’autres caractéristiques (à voir dans vos icônes d’état en bas à droite avec la touche « h » pour la description toujours…)

La survie (suite).
Manger c’est bien beau, mais boire c’est très important aussi surtout si vous êtes dans une zone tropicale!

Il faut savoir que dans atlas l’eau de mer n’est pas comestible. (contrairement au jeu des mêmes développeurs « ark »)
Donc, vous allez me dire « mais comment je fais??? » … Et bien vous pouvez boire l’eau de pluie, l’eau dans les petits plans d’eau isolés sur les îles (il y en a un par exemple sur Freeport assez loin du port et du village) ou encore creuser le sol fertile avec les mains pour y trouver une petite source d’eau.

Je vous conseille donc de fabriquer dès que possible une gourde (ou plusieurs si vous devez vous aventurer loin d’une source d’eau potable).
Quand il pleut, ce n’est pas un problème puisque vous allez boire automatiquement et votre gourde se remplira toute seule.
Si vous ne trouvez pas de plan d’eau sur l’île (et ça peut être compliqué d’en trouver!) il faudra creuser un sol fertile comme je vous l’ai expliqué!
(on en trouve dans le gazon en général ou près de la mer)
A noter que les gourdes se vident petit à petit vu que l’étanchéité de ces dernières reste primitive.

Pour creuser un sol fertile, déséquipez vos mains puis mettez-vous allongé au sol avec la touche « x ».
Faites un clic gauche sur le sol et vous verrez une barre défiler avec un repère sur lequel vous devez cliquer à nouveau au bon moment avec la souris.
Plus vous réussissez l’exercice, plus vous obtiendrez d’eau.
Si vous réussissez au moins une fois une petite source d’eau s’éjectera du sol.
Utilisez la touche « e » pour boire ou si vous êtes déjà presque au maximum en hydratation, vous pouvez remplir justement votre gourde pour plus tard!

Pour cela, placez cette dernière dans l’inventaire de la source d’eau tout simplement et elle se remplira automatiquement!

Si vous mangez trop dans le jeu ou buvez trop vous pouvez en souffrir physiquement et perdre des points de vie. Donc attention à ne pas manger comme un goinfre alors que votre jauge de faim (ou soif) est déjà élevée!

Pour être en bonne santé et avoir des bonus mangez équilibré lol sans en abuser.
Comme dans les pubs lol.

Les informations de survie.

Elles se situe en bas à droite de l’écran en-dessous des barres d’information sur les vitamines.
Le schéma XP vous indique l’expérience qui reste à conquérir pour passer au niveau suivant.
Le poids en-dessous de ce dernier indique le poids que vous transportez par rapport à votre capacité maximale. Plus vous transportez et plus vos déplacements seront lents jusqu’à ne plus pouvoir sauter ou courir.
Les gouttes représentent votre état d’hydratation. Ne le négligez pas tout comme pour la nourriture.
En-dessous est représenté le foie qui signifie votre niveau de faim.
L’éclair représente votre énergie. A ne pas négliger également, si vous êtes épuisé vous devrez vous reposer avant d’effectuer une nouvelle action.
Enfin le cœur représente vos points de vie par rapport à votre capacité maximale.

Evitez tout combat quand elle est basse. (sauf animaux inoffensifs)

Pour finir quand vous plongez sous l’eau, un autre schéma d’information de survie apparaît.
Il s’agit de poumons et il représente la respiration que vous pouvez retenir sous l’eau…

Il peut arriver aussi que vous voyiez un schéma représenté par des étoiles. Cela arrive lorsque vous êtes empoisonné par un serpent par exemple.
Si la jauge se remplit trop vous tomberez dans les pommes jusqu’à ce que l’effet disparaisse et serez donc à la merci de la créature qui vous attaque sauf si vous avez réussi à la tuer avant.
C’est pour cela qu’il est important d’augmenter de manière importante la résistance de votre personnage quand vous passez un niveau notamment aussi car vous résisterez mieux aux variations de températures ambiantes ou à votre besoin de vous nourrir ou boire!

Pour conserver les aliments et éviter qu’ils périssent trop vite vous pouvez construire soit des sacs de conservation à placer dans vos conteneurs, soit placer ces aliments dans l’inventaire d’un animal que vous aurez apprivoisé.

Vous pouvez débloquer les compétences pour apprivoiser un animal de petite taille comme un singe, un lapin ou une poule (en les attrapant dans des cages pour certains si nécessaire).
Mettez ensuite le type de nourritures qu’il affectionne dans le dernier emplacement de vos raccourcis (celui complètement à droite attribué en général à la touche zéro).
Nourrissez-le ensuite à intervalles réguliers avec la touche « e ».
Une fois apprivoisé je vous conseille d’enfermer l’animal dans votre abris pour éviter qu’il se fasse attaquer et tuer par les autres animaux sauvages!

Notez que les poules fournissent en plus des œufs et les vaches du lait si vous avez un sceau pour le récupérer!

Pour faire des sacs de conservation (Preserving Bag en anglais), vous devez avoir la compétence acquise et un atelier de métier à tissé construit (Loom en anglais) qui permet de faire des voiles entre autres. Attention, ce n’est pas la même construction qu’un atelier de tannerie! (Tannery en anglais)

Il peut arriver de confondre les deux, ils font pourtant des choses différentes!

Ensuite fabriquez du sel de conservation dans un mortier et pilon et placez-le dans le sac de conservation. Vous êtes prêt pour l’utiliser!
Vous pouvez aussi placer de la glace à la place dans les sacs de conservation qui garde les aliments encore plus longtemps. Pour cela il vous faut une boîte à glace (Ice Box en anglais) qui se fabrique dans l’atelier (Smithy en anglais). Mais pour cela la boîte doit être placée dans un environnement qui n’excède pas 31°c en température.

Vous pouvez aussi produire de la viande salée avec la viande de poisson ou d’animaux terrestres qui dure plus longtemps avant décomposition en plaçant cette dernière directement dans les sacs de conservation avec également le sel de conservation. Il y a une durée à attendre tout de même pour que la recette se produise.

Il est possible également d’apprivoiser des animaux plus dangereux, mais c’est assez compliqué.
Vous devez baisser les points de vie de la bête jusqu’à 20% avant qu’ils soient tués et leur lancer un bola (fabriqué dans la tannerie) pour les immobiliser.
Puis les nourrir avec leur nourriture préférée de la même manière que les autres (vu précédemment) mais vers leur gueule en évitant de vous faire mordre de temps à autre.
Puis répéter l’opération quand le bola se casse…
Vu le danger parfois encouru, l’idéal est de construire un piège dans lequel ils vont tomber et de répéter l’opération.

Les constructions.
Une fois que vous commencez à être à l’aise avec votre équipement et vos premiers outils, vous souhaiterez vous construire un petit abris afin de pouvoir faire d’autres constructions plus importantes et vous abriter en cas d’attaques d’animaux sauvages ou d’ennemis.

A noter que pour chacune de vos constructions, pour pouvoir être déposée quelque part il faut qu’elle apparaisse en bleu. Sinon, c’est impossible.
(en général l’explication de la raison est signalée à l’écran)
Parfois la revendication d’une zone avec la touche F1 peut-être nécessaire avant de construire quoi que ce soit. On annule la revendication de zone en ré-appuyant sur la même touche F1.

A noter que pour accéder à vos constructions vous pouvez appuyer sur la touche « f » pour avoir accès à leur inventaire plus rapidement. En laissant appuyé sur la touche « e » vous pouvez avoir accès à divers choix de l’objet comme le réparer ou changer son nom (utile pour savoir sur quel lit réapparaître en cas de mort).

Une fois les constructions d’abris débloquées dans les compétences, faites quelques fondations pour poser un sol pour y construire dessus.
Faites quelque chose d’assez grand pour y déposer en priorité un lit (pour réapparaître si vous mourrez c’est très important!) et un coffre ou une armoire (qui possède plus de place) pour y ranger vos ressources et objets.
Si vous fermez la construction avec des murs et une porte, déjà vous pourrez vous abriter des créatures sauvages dangereuses et les attaquer par exemple par une fenêtre.
Au départ vous débloquez les constructions en chaume mais je vous recommande dès que possible des constructions en bois (y compris les fondations) pour que ce soit plus solide et résiste mieux aux menaces environnantes. L’idéal étant les constructions en pierre quand vous le pourrez…

Les fondations ou murs classiques ne demandent pas de connaissances particulières pour être posés.
Par contre, si vous voulez faire un cadre de porte afin d’y déposer une… Il faudra pour cela créer d’abord un mur et se préparer à le poser (quand il apparaît en bleu mais sans cliquer pour le poser).
Ensuite, appuyez sur la touche « t » pour passer en revue toutes les possibilité de modification du mur.
(A noter que la touche « T » fonctionne pour beaucoup de constructions, tout comme les fondations)
Faites des essais avec avant de poser quelque chose vous verrez. (même la touche « Q » peut être utilisée parfois)

Une fois la construction de cadre de porte sélectionnée, cliquez à l’emplacement prévu pour le déposer. Vous avez juste ensuite à y déposer dessus une construction de porte sélectionnée.
Pour la construction de volets (pour fenêtre) c’est la même chose: il faut construire une porte et modifier la construction avec la touche « t » avant de la poser (si ce n’est déjà fait quand on veut la poser sur un cadre de fenêtre).

Il est important de savoir qu’un abris refermé (avec un toit) protège également des fortes variations de température. Bien que parfois un feu de camp sera bienvenue en renfort comme chauffage…

Concernant les constructions, dès que vous le pouvez construisez aussi un atelier (smithy en anglais).
Ce dernier vous permettra une fois les compétences débloquées de construire un baril (ou tonneau) d’eau pour y récolter l’eau de pluie et avoir en abondance de quoi vous hydrater!
Attention également à l’évaporation de l’eau du tonneau. Pour récolter de l’eau, je conseille d’ouvrir le tonneau dès qu’il pleut et le refermer dès que cela s’arrête… L’eau s’évaporant avec le temps si le tonneau est ouvert…

L’idéal étant de le laisser ouvert avant de se déconnecter si le tonneau est vide.
Au retour de connexion, vous aurez quelques chances de le voir un peu rempli à votre retour.

A noter que certaines constructions comme le baril d’eau ou le coffre n’ont pas besoin de fondations pour être posés au sol mais c’est assez rare pour les constructions.
On peut aussi ramasser le baril d’eau par exemple et le poser autre part!

Vous pouvez aussi déposer votre gourde dans l’inventaire du tonneau d’eau pour la remplir.
(comme c’est le cas déjà pour les petits gisements d’eau que vous creusez)

Construisez aussi quand c’est possible une tannerie (Tannery en anglais), pour construire des armures plus robustes qui résistent mieux au froid par exemple. Les caractéristiques de chaque partie d’armure sont consultables en passant le curseur de la souris dessus. Il faut néanmoins que l’icône « i » (information) sur la gauche de l’inventaire soit activé.
(ne pas confondre la tannerie avec le métier à tisser, j’en parle dans un autre chapitre…)

Revenons sur l’atelier…
Vous pouvez aussi y construire un petit port d’attache pour y construire des navires de taille petite à moyenne. Un port plus grand néanmoins que celui que vous pouvez débloquer de base en activant la compétence « Navigation ».
Le port de base (très petit) permet de construire de modestes bateaux tels qu’un simple canot (avec des rames sur lequel vous ne pouvez rien déposer mais qui se révélera utile si vous construisez de très gros navires par la suite) mais aussi un radeau avec une voile (où vous pouvez déposer quelques constructions dessus comme un coffre, feu de camp, lit et tonneau voire chaise pour pêcher… Pour ce port de base, vous n’avez pas besoin de l’atelier néanmoins.

Dans ces constructions (l’atelier, le mortier et pilon ou les ports…) pour afficher les schémas de constructions débloqués vous devez cliquer sur l’icône du livre dans leur inventaire!
(j’ai eu ce problème et j’ai été bloqué pendant un moment pour rien… >_>)

Et bien sûr pour y construire les objets sélectionnés vous devez charger les ressources nécessaires dans leurs inventaires respectifs afin de les fabriquer!

Dans l’atelier vous pouvez construire une pelle.
Cette dernière vous permettra de fouiller le sol (comme les zones fertiles pour les gisements d’eau) et d’y découvrir avec un peu de chance des pièces d’or ou vers de terre qui vous serviront d’appâts pour votre cane à pêche.
Cela dit si vous n’êtes pas en pleine mer avec les bêtes dangereuses qu’on y trouve, la pêche est beaucoup plus profitable avec une lance comme je l’ai précisé auparavant en bord de mer! (attention aux raies néanmoins)

Vous trouverez aussi des bouteilles au sol qui renferment des cartes au trésor.
Lorsque vous utilisez une carte au trésor dans vos raccourcis vous voyez votre carte apparaître et la carte au trésor à côté avec une croix indiquée.
Si vous arrivez à repérer l’endroit avec une croix de la carte au trésor sur la votre, vous pouvez y aller creuser avec la pelle et essayer de récolter le trésor qui s’y trouve.

Utilisez les touches + et – pour zoomer et dé-zoomer sur votre carte.

Faites attention quand même que la case indiquée de la carte au trésor corresponde à celle indiquée sur la région sur laquelle vous vous situez!
Il serait dommage de creuser pour rien sur la mauvaise île! ^^

Enfin, pour pêcher avec votre canne…
Equipez d’abord votre canne à pêche dans votre inventaire avec un appât (vers de terre, miel ou sucre…) et mettez votre canne à pêche dans la troisième case de vos raccourcis (celui utilisé pour les armes en général).

Essayez-vous sur votre chaise (nécessaire pour pêcher) en appuyant sur « e » et appuyez sur le raccourci où vous avez rangé la canne à pêche.
Cliquez avec le bouton gauche de souris sur une zone où apparaît une croix et attendez!
(vous allez attendre parfois bien longtemps lol avant que ça morde…)

Dès que ça mord, une suite de touches à presser apparaîtra à l’écran et vous devrez les presser au moment où elles apparaissent (attention si vous avez changé la configuration de votre clavier en qwerty comme dit auparavant). Si vous réussissez, vous pêchez un beau poisson!

A noter qu’il existe une canne avec un filet de pêche dans l’atelier à fabriquer qui utilise aussi des appâts mais par contre on ne peut pas utiliser des vers de terre avec!

La navigation.
Ah!… La mer…
Braver les mers dans atlas est un des aspect les plus grisant et les plus excitant concernant le jeu!

Je peux comprendre que vous vous empressiez de fabriquer votre premier bateau (hors canot quand même) dès que possible!!!

Une fois que vous avez débloqué les compétences nécessaires pour construire votre port et vos bateaux (voir chapitre précédent), vous allez charger les ressources dans l’inventaire du port et avoir accès aux bateaux constructibles en cliquant sur le livre (si les schémas des bateaux n’apparaissent pas) dans l’inventaire du port.

Je ne m’attarderai pas sur le canot qui permet de naviguer sur le bord des îles tranquillement mais vraiment lentement car vous utiliserez des rames pour ça.

Je vais parler des navires à partir du radeau, le plus rudimentaire d’entre eux mais qui possède déjà une voile!

Si vous êtes sur Freeport et que vous avez débloqué les compétences nécessaires vous pouvez avoir accès à deux bateaux si vous parlez à l’armateur.
Il s’agit du Radeau et de la Chaloupe (Ramshackle Sloop en anglais).

Le second est supérieur au radeau mais nécessite un peu + de ressources.

Si vous n’êtes pas sur Freeport, vous ne pouvez avoir accès au second qu’avec le petit port qui est une version améliorée du port de base et qui ne se fabrique que dans l’atelier.
Néanmoins la chaloupe (Sloop en anglais) sur le petit port est bien supérieure à la version se trouvant sur Freeport…
Par exemple, elle peut transporter en poids le triple de celle sur Freeport!

Dès que possible mettez un lit sur votre navire. Si possible à l’avant du bateau car lorsque vous réapparaissez si vous mourrez et que votre bateau était en train d’avancer à vive allure vous pouvez réapparaître dans l’eau à l’arrière! Ce serait dommage…

Mettez un coffre pour transporter vos ressources. (celles permettant de réparer votre bateau et d’autres outils comme par exemple canne à pêche et appâts, nourriture pour manger pendant le voyage…)
N’oubliez pas un tonneau si vous en avez la possibilité! Un voyage peut être long et si vous n’avez pas trop à boire, il ne sera pas de trop!!!

Enfin, un feu de camp vous réchauffera si vous avez froid. N’oubliez pas le bois donc ou branchages!
Surveillez le poids de votre navire! Vous pouvez l’augmenter lorsque votre bateau passe un niveau (oui les bateaux passent des niveaux comme les créatures ou vous-même).
Si vous êtes trop chargé votre bateau ira plus lentement voire pourra couler si vous dépassez son poids maximal supportable.

Une fois que vous êtes prêt, levez l’ancre une fois dessus (également pour le canot).
Approchez-vous du mât et laissez appuyé sur « e » afin de faire votre choix.
Je vous conseille de descendre les voiles petit à petit sinon votre bateau partira à vitesse grand V et vous serez surpris par la vitesse et pourrez vous cracher si vous ne le contrôlez pas!

En haut à droite de l’écran vous verrez apparaître un schéma représentant votre bateau avec en vert les voiles représentées (ou la voile si une seule utilisée) et une flèche blanche.
La flèche blanche représente la direction du vent.
Vous devez ensuite choisir la direction du bateau dans le menu du mât avec « e » pour choisir la bonne orientation des voiles.

Servez-vous aussi de la boussole. Lorsque vous utilisez la carte (touche virgule ou « m » selon la configuration du clavier), vous verrez apparaître votre carte et la boussole.
Si vous faites un clic gauche vous mettez en avant la carte, clic droit la boussole.
Laissez appuyé sur le bouton droit de la souris et bougez pour déplacer l’aiguille de la boussole pointant vers le nord. Cela vous indiquera vers quelle direction vous devez naviguer.

A savoir que vous devez d’abord savoir où vous avez prévu de vous rendre! ^^
Pour cela allez dans votre inventaire et cliquez en haut à droite sur la case Atlas.
Vous verrez apparaître alors une large carte du monde dans lequel vous vous trouvez à la manière de la carte quand on vous demande d’apparaître pour la première fois ou quand vous réapparaissez.
Cela vous montrera votre position actuelle et où vous souhaitez vous rendre.

Utile aussi si vous devez aller chercher un trésor sur une case en particulier de cette large carte.
Il y a aussi des quêtes à effectuer indiquées sur la droite de cette carte.
Vous pouvez jeter un coup d’œil dessus pour savoir ce que vous devez faire pour les accomplir!

Il faut savoir que pour chaque case de la carte globale quand vous arrivez à une de ses limites, vous verrez apparaître en pleine mer donc des halos de lumières représentant le bord de la grille.
Lorsque vous la traversez, le jeu vous transporte sur un autre serveur représentant une autre case.
Il y aura à ce moment un lag de transition mais c’est tout à fait normal.
Par contre, lorsque vous arrivez carrément à un bord de la carte globale et qu’il n’y a plus rien au delà vous serez bloqué.

En pleine mer vous verrez apparaître de temps à autres des coffres abandonnés qui flottent à la surface. Si vous vous approchez d’un, vous pourrez plonger dans la mer et essayer de récupérer le contenu comme si vous consultiez le contenu d’un coffre normal quand vous êtes proche de lui.

Attention néanmoins aux dangers sous-marins, diverses créatures sont hostiles donc ne vous attardez pas!
Si vous avez débloqué le grappin vous pouvez l’utiliser pour agripper les coffres et les attirer sur votre bateau ce qui rend l’opération beaucoup plus simple!
(le grappin se débloque dans la compétence générale Piraterie)

Enfin, vous pourrez croiser de temps en temps des navires fantômes. Oui, ils peuvent vous attaquer et tirer dessus même! Cela ne semble pas être une illusion donc!
Plus votre navire est imposant et de plus loin ils vous repéreront! Donc, de toute façon évitez-les surtout avec des embarcations modestes…

Essayez aussi d’éviter les tornades quand vous en rencontrez!

Bonne navigation moussaillon!

La revendication de territoire et décomposition des constructions.
Voilà un chapitre que je ne connais pas très bien dans ce jeu.

SI vous avez des informations à me donner n’hésitez pas même si elles doivent être nombreuses!

Ce que je sais par exemple, c’est que pour récupérer (ou voler) un bateau sur une zone sans loi vous devez placer sur ce dernier un drapeau de revendication avec la touche F1.

Cela mettra un certains temps pour le récupérer et vous pouvez consulter le chronomètre indiqué sur le drapeau pour connaître la durée.
La touche « h » vous permets de recueillir aussi bon nombre d’informations à ce sujet (comme d’autres d’ailleurs).

Je ne connais pas trop les durées dans ce jeu suivant les situations, type de serveur (PvP ou PvE)…
Donc toute informations avec les détails est bienvenue.

Crédit à Chaka (FR)
Updated: 2020-05-07 — 6:13
GameAH © 2020 Frontier Theme