GameAH

Nouvelles, Revues, Article, Guide Jeux Vidéo Et Plus

FISHERY Guide Francophone sur le Système de Plomberie

Un simple guide pour expliquer le plus clairement possible le fonctionnement du système de plomberie de l’aquarium. Je le mettrais à jour quand de nouvelles options arriveront en jeu.
[Early access Build 49]
(Les traductions sont faites par moi-même et n’étant pas professionnel, elles sont très littérales)

 

 

Présentation générale

Le mode plomberie est accessible en cliquant sur le 4e onglet de la barre en contrebas de l’écran.
Vous voyez alors apparaître les contours de votre aquarium en pointiller, c’est votre nouvelle zone de jeu. (La taille de l’espace de plomberie varie avec la taille de l’aquarium)
Le système de plomberie, soyons franc, est un mini-jeu de tuyauterie.
Votre objectif est de relier les deux extrémités avec divers tuyaux et autres machineries qui vous seront présentés, bien évidemment.
Souvenez-vous bien que pour que tous vos appareils fonctionnent correctement, les entrées et sorties d’eau doivent impérativement être reliées.

Mais retenez que le plus important de ce système, c’est qu’il va permettre a vos bébêtes et plantes exotiques de survivre en vous permettant de réguler les différents paramètres du bassin (a moins que vous ne réussissiez à créer un écosystème dans votre bassin, dans ce cas chapeau bas).

La tuyauterie

Comme dans tous bon jeu de tuyaux, on a des tuyaux (et oui je sais c’est surprenant).
Les cinq premiers outils a votre disposition dans le panneau de contrôle sont donc des tuyaux pouvant vous servir à guider l’eau de façon efficace (ils font bien leur job).
Dans l’ordre, vous avez:
-Tuyau
-Petit Tuyau
-Tuyau courbé
-Tuyau en U
-Tuyau en S

Vous allez devoir utiliser ces 5 outils pour faire vos bricoles et arriver jusqu’à la sortie d’eau.
Vous en avez un nombre illimité, ils ne pourrissent et ne se salissent jamais, mais sachez cependant que leur taille n’est pas réglable.
Il est possible de les tourner dans le sens désiré en maintenant le clic gauche enfoncé et en tournant la souris avant de les poser ou bien en utilisant les options de rotation (raccourcis C) et de déplacement (raccourcis V) présents sur le panneau latéral gauche.
La rotation s’applique a tous les objets de la section plomberie excepté pour les entrées et sorties d’eau.

(On pourra peut-être voir dans le futur de potentiels tuyaux à taille réglables, qui ont besoin d’entretiens mais la n’est pas le sujet)

Les philtres

Premier étrange objets suivant nos amis les tuyaux, nous avons les philtres.
Les philtres a votre disposition sont au nombre incroyable de 2:

-Filtre à déchets: A pour fonction de supprimer les déchets, ne consomme pas d’énergie ou de substrat. Réduit la quantité de déchets de 50 points/s

-Filtre à sel: Diminue la salinité de l’eau, ne consomme pas d’énergie ou de substrat. Réduit la salinité de 15 points/s
Les filtres ont la particularité de ne pas consommer d’énergie, mais en contrepartie leur influence sur les paramètres de votre aquarium est fixe.

Vous pouvez en mettre autant que vous voulez, ils sont eux aussi en exemplaire illimité et ne pourrissent jamais.

Les générateurs

Avant de placer vos belles machines qui feront votre boulot a votre place, sachez que celles-ci consomment de l’énergie (et oui!). Mais pas de panique, les générateurs sont la.

A ce jour, nous avons un seul type de générateur:
-Le petit générateur: Accroît la production d’électricité, génère 100W, ne nécessite pas de substrat.
Vous pouvez en mettre autant que vous voulez, ils sont également éternels, et si vous en mettez plusieurs l’énergie est cumulée (2 petits générateurs = 200W).
Avoir un excès de Watt n’a pour le moment rien provoqué, donc faites vous plaisir.

Les thermostats

Régler la température de l’eau peut s’avérer plutôt intéressant, et pour cela vous avez des thermostats:

-Le petit chauffage: Augmente la température de l’eau, consomme entre 0 et 15W. Augmente la température de 1°C/s.
La température va plafonner à 30°C, même si vous mettez une dizaine de chauffage.
En rêglant le chauffage en mode auto, il va faire en sorte de garder l’eau à la température la plus proche possible des bornes. Notez que cependant il ne peut pas refroidir l’eau.

Pour le moment, aucun moyen d’obtenir de l’eau vraiment froide. Si jamais vous souhaitez refaire baisser la température, utilisez l’option changer l’eau du panneau latéral, cela vous permettra de revenir à 20°C en changeant 90% de l’eau.

Les régulateurs

On arrive au plus intéressant.
Avec l’énergie produite par votre générateur, vous allez pouvoir faire fonctionner divers régulateurs de paramètres de votre eau, en plus du chauffage abordé précédemment.
Vous allez pouvoir régler avec ces appareils:

– Quantité de nutriments:

  • Injecteur de nutriments: Produit des nutriments pour les plantes, consomme entre 0 et 5W et aucun substrat. Peut produire jusqu’à 90 points/s de nutriments.

-Quantité de CO2

  • Régulateur de CO2: Régule la quantité de CO2 dans l’eau, consomme entre 0 et 5W et aucun substrat. Peut produire jusqu’à 90 points/s de CO2

-Quantité d’O2

  • Régulateur d’O2: Régule la quantité d’O2 dans l’eau, consomme entre 0 et 5W et aucun substrat. Peut produire jusqu’à 90 points/s d’O2

Les régulateurs vont vous servir à garder les paramètres de l’eau de votre aquarium sous contrôle.
Vous pouvez régler l’intensité de leur production avec la petite molette bleue juste en-dessous du statut de l’appareil.
Il vous est aussi possible de le programmer en mode Auto. Dans ce cas, il vous suffit de régler le pourcentage minimal et maximal désiré du paramètre en question et l’appareil s’occupera de tous. Lorsque le paramètre arrive à la borne minimale, votre régulateur se met en route et augmentera les points du paramètre en question jusqu’à atteindre la limite supérieure fixée, puis se mettra en veille jusqu’à la rechute à la borne minimale du paramètre.

Encore une fois, en mettre plein est possible mais pas vraiment utile.

Les réacteurs

Les derniers outils que je vais vous présenter sont les réacteurs. Ceux-ci vous permettent de produire des points sur un paramètre tout en baissant les points d’un autre.
Vous avez à votre disposition:

-Le petit réacteur algaire: Produit de l’O2, réduit la quantité de nutriments et de CO2, ne consomme pas de Watts. Produit de façon fixe 25 points/s d’O2, consomme 15 points/s de CO2 et de nutriments.
-Le réacteur algaire: Produit de l’O2, réduit la quantité de nutriments et de CO2, ne consomme pas de Watts. Produit de façon fixe 25 points/s d’O2, consomme 15 points/s de CO2 et de nutriments.
(Oui les deux réacteurs ont le même effet)
En mettre plusieurs va cumuler leurs effets donc attention à bien doser. Ils ne demandent cependant aucun entretient, et ne risquent pas de mourir comme les plantes aquatiques si les seuils de CO2 et nutriments sont trop bas.
Ces réacteurs sont donc une alternative plus bio si les régulateurs, plantes aquatiques, et générateurs électriques vous causes des allergies violentes (on ne sait jamais)

Conclusion

Et voilà qui conclue ce petit guide, en espérant qu’il vous a été utile. N’hésitez pas à mettre des remarques pour le rendre encore plus ergonomique.

Et c’est sur ces paroles que je vous souhaite un très bon élevage de poissons.

C’est tout ce que nous partageons aujourd’hui dans FISHERY Guide Francophone sur le Système de Plomberie. Si vous avez quelque chose à ajouter, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous, et nous vous verrons bientôt.

 

Crédit à Tocha Ly

Updated: 2021-03-04 — 5:24
GameAH © 2021 Frontier Theme